Préparer et organiser les formalités et les démarches après un décès

1120
Préparer et organiser les formalités et les démarches après un décès

Entamer les démarches et les formalités après un décès n’est pas toujours facile pour les proches éplorés. Toutefois, celles-ci doivent être effectuées avant les obsèques du défunt.

Bien que des alternatives plus intéressantes de prise en charge de ces démarches administratives existent comme le recours à une agence spécialisée, il est important de savoir quoi faire pour préparer et organiser les formalités et les démarches après un décès.

A lire en complément : Dans quel cas mettre un proche en EHPAD ?

Effectuer les démarches administratives nécessaires après un décès

Les démarches administratives nécessaires après un décès représentent une tâche ardue pour ses proches. Pour leur alléger ce fardeau, il existe des prestataires, comme celui que l’on trouve sur ce site internet, qui s’occupent d’effectuer toutes les démarches administratives nécessaires après un décès. Voici ce qu’il y a lieu de faire.

L’élaboration du certificat de décès

Lorsque la mort est survenue, il convient de faire constater le décès par l’élaboration d’un certificat de décès. C’est un médecin qui s’occupe de faire le constat du décès pour le certificat.

A lire en complément : Comment vendre des meubles sur le bon coin ?

Ce certificat de décès est un document important qui favorise le transfert du corps vers l’organisme des pompes funèbres. C’est le médecin de service qui s’occupe d’établir ce certificat lorsque le décès survient dans un établissement de santé ou dans une structure sociale.

La déclaration en mairie

La déclaration du décès à la mairie est une étape essentielle dans les démarches administratives à effectuer. Elle doit être faite dans les 24 heures après le décès par toute personne disposant des documents nécessaires : certificat de décès, acte de naissance du défunt, pièce d’identité du défunt, livret de famille, etc. Cette déclaration peut être effectuée par l’entreprise de pompes funèbres.

Préparer et organiser les formalités et les démarches après un décès

L’établissement de l’acte de décès

L’acte de décès est délivré par la mairie du lieu de décès. L’officier d’état civil prend le soin d’établir un acte de décès. Il doit également transmettre l’information du décès à l’INSEE qui se chargera à son tour d’informer, les caisses de retraite du défunt.

Organiser les obsèques du défunt

Une fois que ces premières démarches ont été effectuées, il faut maintenant penser à l’organisation proprement dite des obsèques du défunt qui doivent obligatoirement être accomplis dans un délai de 6 jours après le décès ou après l’arrivée du corps en France pour les décès à l’étranger. Pour cela il y a des actions précises à mener pour le bon déroulement de la cérémonie.

Le choix du mode de funérailles

Avant de penser au choix du mode de funérailles à faire pour le défunt, il est nécessaire de penser à un endroit où le corps va reposer en attendant. Il faut savoir qu’il n’existe que de modes de funérailles : l’inhumation et la crémation.

L’inhumation peut être effectuée soit dans le cimetière :

  • De la commune de résidence du défunt ;
  • De la commune où le décès est survenu ;
  • Où sa famille avait acquis une concession funéraire,

Quant à la crémation, le choix est totalement libre. Les cendres peuvent être conservées dans une urne cinéraire, ou dispersées dans un espace aménagé spécialement dans un cimetière ou un site cinéraire, soit enfin dispersées en pleine nature. Dans tous les cas, il est important de prendre en compte les volontés du défunt.

L’appel à un organisme de pompes funèbres

Lorsque l’on contacte une entreprise de pompes funèbres, on est certain que le transport des corps avant et après la mise en bière soit effectif. De même, les soins de conservation, la fourniture du cercueil, des corbillards et des voitures de deuil, de la fourniture de personnel sont pris en charge par l’entreprise.