Comment créer une association d’aide à la personne ?

7

Environ 13 millions de bénévoles ont rejoint une association et 1,3 million d’associations actives en France. Des chiffres impressionnants en hausse qui témoignent de l’enthousiasme pour les associations. Découvrez comment créer une association.

Quels sont les types d’associations ?

D’une manière générale, une association est définie comme un contrat signé entre deux ou plusieurs personnes combinant des compétences, dans le but d’exercer une activité au service d’un objet, sans tenir compte du partage des bénéfices entre partenaires. En outre, toutes les personnes physiques (adultes et mineurs émancipés) sont autorisées par la loi à créer une association.

A voir aussi : Comment comparer une assurance vie ?

Vous devez donc garder à l’esprit une idée spécifique du projet avant de commencer les procédures administratives. En tout état de cause, la création d’une loi sur les associations de 1901 serait parfaite pour représenter leur activité, bien qu’il existe différents types d’association. Et comment Certaines activités nécessitent des approbations spécifiques, il est important d’examiner ces types d’adhésion pour mieux vous clarifier. Il y a entre autres :

  • L’ association non déclarée
  • L’association de loi 1901
  • L’association avec accréditation
  • L’association d’utilité publique

Association non déclarée

Comme son nom l’indique, c’est une association qui n’a pas été déclarée à la mairie par ses créateurs. Bien qu’elle ait des statuts juridiques, l’association déclarée révèle l’absence de personnalité juridique. À cette fin, elle ne peut embaucher en son nom ni recevoir de subventions publiques. En outre, l’absence de personnalité juridique et donc de droits et d’obligations ne lui permet pas d’engager des poursuites judiciaires. En outre, chaque partenaire est tenu personnellement responsable des dettes de l’association.

A lire aussi : Quel crédit d'impôt pour 2021 ?

Cette forme d’association présente donc des inconvénients en raison de ses capacités très limité.

Association de droit 1901

L’ association de la loi 1901 est la forme d’association la plus accomplie, car elle respecte toutes les procédures relatives à sa déclaration à la préfecture. Au moment de sa création, il est publié au Journal officiel (JO) et a par la suite la personnalité juridique.

Comme indiqué précédemment, la loi d’association de 1901 peut parfaitement convenir à votre projet car elle couvre un large éventail de domaines d’activité.

Association avec accréditation

Il est à votre attention qu’une association en vertu de la loi 1901 peut obtenir une accréditation accordée par l’État, qui est appelé association accréditée. Plus précisément, lorsque ce dernier opère dans un domaine qui répond à un objectif d’intérêt général, l’accréditation lui permet d’être reconnu par cet engagement. Cette reconnaissance officielle est également nécessaire pour obtenir une garantie de prêt, exonérations fiscales, etc.

Dans certains cas d’activité, il est obligatoire que l’association soit accréditée par l’État. Elles concernent notamment le terrain de sport, la chasse ou la pêche et le domaine de l’assistance à la personne.

Association des services publics

Pour obtenir le statut d’utilité publique, l’association doit remplir certaines conditions, telles que la durée de vie minimale de trois ans et la poursuite d’un objectif d’intérêt général. Des conditions strictes régissent également la fonction d’utilité, ce qui implique de réelles ambitions pour mener à bien le projet. En outre, ce titre permet à l’association de profiter de certains avantages fiscaux.

Créer une association : définir les contours de votre corps associatif

Une association réunit des gens autour d’un projet commun ou d’une activité… mais dans un but désintéressé, sans but lucratif et ne réalisant aucun profit. Le la loi du 1er juillet 1901 précise le but de l’association, sa création, les modalités de fonctionnement de l’association … Selon elle, il est nécessaire d’avoir deux ans et plus de 16 ans pour créer une association, sans condition de nationalité.

Créer une adhésion à des règles

La loi 1901 définit la liberté d’association et le mode de fonctionnement de l’association. Cependant, même si cette structure juridique présente des avantages, un bref aperçu est nécessaire avant de lancer votre organisation associative. En fait, vous devez vérifier s’il n’y a pas de loi, sans parler d’un règlement ou d’une règle de bonne pratique n’interdit pas votre activité future . Ainsi, certaines associations exigent l’autorisation ou la mise en œuvre d’une approche spécifique avant d’envisager la gestion de l’association.

Choisir le nom de l’association

En général, le nom reflète l’activité ou l’état d’esprit des membres fondateurs de l’association. Ils ont la liberté d’adopter un nom original ou un nom quelque peu excitant pour leur association. Cependant, il est nécessaire de réserver les noms sources de tension ou les noms déjà pris par un autre. Avant de choisir votre choix, recherchez l’état de la technique auprès de l’INPI ou de l’Institut National de la Propriété industrielle.

Un lieu d’association

loi sur les associations 1901 s’applique au territoire national, à l’exception de l’Alsace-Moselle. En d’autres termes, votre association ne devrait pas siéger dans ces départements. De plus, votre lieu d’activité peut être ailleurs que votre siège social. Toutes les lettres de l’association doivent toutefois passer par l’adresse du siège social. Cela détermine quel hôtel de ville dépend de l’association. Vous pouvez alors placer le siège social de votre association dans la maison de l’un des membres fondateursou choisir un bâtiment commun ou un lieu destiné à cette La fin.

Un compte bancaire

En principe, une association n’est pas tenue d’ouvrir un compte bancaire en son nom. Cependant, dans certains cas, cela est nécessaire, en particulier lorsque vous demandez un statut d’autorisation ou d’utilité.

Offrir la création de votre association

L’ Assemblée Générale Constitutive

Les membres accompagnent souvent les fondateurs de l’association dans leur initiative de créer une association. À partir de ce moment, ils se rencontrent pour finaliser les détails du projet. À cette occasion, ils nomment également les dirigeants . D’une part, il y a le président responsable de la direction et de la représentation de l’association. D’autre part, il y a des personnes chargées de vous assister dans les tâches courantes telles que l’équipement, les procédures administratives, la gestion des comptes… Le procès-verbal de l’Assemblée constituante résume toutes ces décisions.

Les statuts de une association

Les dispositions des statuts d’une association précisent les éléments obligatoires exigés par la loi sur les associations du 1er juillet 1901 et les règles de procédure établies par les membres responsables de la gestion de l’association. En particulier :

  • Le nom de l’association
  • Son siège statutaire
  • L’objet de l’association Le
  • fonctionnement de sa direction
  • Les règles de l’assemblée générale
  • Le montant des contributions
  • Les

  • règles d’adhésion
  • Le pouvoir et les avantages des gestionnaires
  • La règles de procédure de l’association, etc.

La déclaration : une formalité qui a toute son importance

Parmi les diverses formalités de constitution d’une association, la déclaration administrative est sans aucun doute l’une des plus importantes. Elle permet de formaliser l’existence juridique de cet organe au Journal officiel des associations.

Comment signaler une association ?

Vous disposez de trois options pour déclarer l’association. D’une part, vous pouvez faire votre déclaration en ligne par le biais du portail de la fonction publique dédié aux associations. D’autre part, cela peut être fait sur place dans le registre des associations du département du siège de votre organisation. Mais, vous avez également la possibilité d’effectuer cette procédure par correspondance. Pour ce faire, il vous suffit d’envoyer votre déclaration par la poste au Registre des associations.

Quels documents pour la déclaration de l’association ?

Les documents suivants doivent accompagner votre déclaration :

  • Cerfa 13973*03 : déclaration de création du formulaire
  • Cerfa 13971*03 (liste des administrateurs) ou Cerfa 13969*01 s’il s’agit d’un syndicat ou d’une fédération d’associations Copie des
  • statuts d’association
  • Copie du procès-verbal de l’assemblée constituante

Un indique la validation du fichier. Ce document indique le numéro d’ARN ou le répertoire national des associations. Il ne reste donc plus qu’à faire publier un avis de constitution au JOAFE (Journal officiel des associations). Ensuite, il est nécessaire de télécharger une copie de l’insert qui sert de témoin de publication. Cela prouve que votre association est officiellement une personnalité de capacité juridique.

Afin de pouvoir embaucher, participer à des activités rentables ou obtenir des subventions, l’Etat a besoin d’un numéro SIRET. Ce numéro est obtenu en déclarant son association avec l’INSEE.