Qu’est ce que la maladie de Folstein ?

131

Il existe de nombreux types de tests permettant d’évaluer les fonctions et capacités cognitives des patients ou des personnes avec suspicion de démence. Le test créé par le psychiatre américain Folstein et consorts est actuellement devenu un des tests les plus populaires, et ce, pas uniquement dans le domaine de la psychiatrie. Maladie de Folstein, test de Folstein, MMSE…que devez-vous savoir ?

La maladie d’Alzheimer et le test de Folstein

Si vous êtes en train de mieux vous informer sur la maladie d’Alzheimer ou les autres démences du même genre, vous êtes sûrement tombé sur le test de Folstein ou MMSEMini-Mental-State-Examination. Le test MMSE ou test de Folstein n’a pas été mis sur pied par les époux Folstein et Paul McHugh en 1975 pour dépister une quelconque Maladie de Folstein.

A découvrir également : Rester vigilent face aux ondes

Effectivement, il n’existe pas de maladie de Folstein que ce soit, par contre il faut noter que Folstein était psychiatre. Le MMSE ou test de Folstein ou encore le test MMSE est un test conçu pour repérer la maladie d’Alzheimer et les autres troubles comme la démence fronto-temporale ou la démence à corps de Lewy. Le test de Folstein connaît actuellement un certain succès auprès de nombreux médecins.

A lire en complément : Pourquoi faire de la psychomotricité en maternelle ?

Le test de Folstein : un test en 30 questions

Le MMSE se présente sous forme d’un formulaire de 30 questions permettant d’évaluer les fonctions cognitives d’une personne. Le test MMSE permet d’établir un score allant de 0 à 30. Pour chaque question, le médecin peut attribuer un score de 0 ou 1. Ainsi, le test de Folstein permet à la fois de détecter la présence d’une démence chez une personne mais également d’en évaluer l’intensité. A titre d’information, une personne normale affiche un score de 27,6.

Le test de Folstein est un test d’évaluation rapide qui s’effectue en 15 minutes environ. Il est à noter que les résultats seuls d’un test MMSE ne permettent pas d’établir un diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou celui d’une démence. Mais force est de constater que les scores MMSE des déments, des patients psychotiques ou déprimés avec ou sans troubles cognitifs apparents ou encore les schizophrènes sont différents du score moyen des personnes normales.

Ce qui est évalué par le test MMSE

Le test de Folstein est utilisé par des médecins spécialistes de la mémoire, des neurologues, des gériatres et des psychiatres du monde entier. Effectivement, le test a été traduit dans de nombreuses langues, dont le français. Quand le test de Folstein est effectué de nombreux critères comme la connaissance de la langue française, l’âge du patient, son niveau socioculturel, son état affectif ou encore sa perception visuelle et auditive sont pris en compte.

Les 30 questions du test MMSE elles-mêmes permettent d’évaluer 6 fonctions cognitives. Le patient est évalué sur sa capacité à s’orienter dans le temps et dans l’espace. Sa capacité d’apprentissage et sa mémoire immédiate ainsi que sa mémoire à court terme sont également évaluées par le test de Folstein. Les capacités langagières, l’attention et le raisonnement ainsi que les habiletés motrices font également partie des fonctions évaluées par le test MMSE.