Faut-il racheter des trimestres pour la retraite ?

131

Le départ à la retraite est un droit pour tous les assurés ayant cotisé. Il confère au salarié ayant atteint cette étape le bénéfice d’une pension. Toutefois, pour profiter d’un taux plein retraite, l’assuré doit avoir cotisé suffisamment de trimestres. Si vous avez fait de longues études ou avez connu des vides dans votre parcours professionnel, il est possible que votre cotisation soit incomplète. Dans ce cas, la loi propose une solution : le rachat de trimestres. Que savoir de ce disposoitif ? Quels sont ses avantages/inconvénients ? Découvrez tout dans cet article.

Rachat de trimestres retraite : C’est quoi ?

Le rachat de trimestres est un système proposé aux travailleurs dont la retraite approche, mais qui n’ont pas cotisé suffisamment de trimestres pour liquider leur retraite à taux plein. Il permet de racheter jusqu’à 12 trimestres d’études supérieures pour compenser les périodes d’inactivités et les années incomplètes de cotisation. Cette solution est de plus en plus envisagée par les travailleurs pour améliorer leur retraite.

A découvrir également : Conditions d'éligibilité aux chèques-vacances pour retraités : critères essentiels

À noter qu’il existe deux options de rachat de trimestre. Vous pouvez soit opter pour le rachat « pour le taux », soit « pour le taux et la durée d’assurance ». La première technique permet de réduire la décote sur le taux de liquidation. Par contre, la seconde solution offre la possibilité non seulement de réduire la décote, mais aussi d’optimiser la durée considérée pour le calcul de la pension du régime de base. Faites un tour sur ce site pour avoir plus d’informations sur le rachat de trimestres.

Quels sont les avantages et inconvénients du rachat de trimestres ?

Le rachat de trimestres retraite est une opération particulièrement avantageuse pour les travailleurs. Tout de même, elle présente quelques inconvénients.

A lire également : Les meilleurs sports adaptés aux seniors : maintenez-vous en forme à tout âge

Pourquoi opter pour le rachat de trimestres ?

Le rachat de trimestres permet principalement de profiter d’importants avantages fiscaux. Les sommes versées dans ce cadre sont déductibles des revenus bruts imposables. Ceci est fait sans plafond de déduction et sans la prise en compte dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 €.

Quels sont les inconvénients du rachat de trimestres ?

L’inconvénient majeur du rachat de trimestres retraite est qu’il ne permet pas d’échapper au bonus/malus temporaire Agirc-arrco. Ce dernier consiste en une minoration de 10 % de la pension de retraite pendant 3 ans. De même, il faut ajouter que le rachat de trimestres est difficilement prévisible dans le temps. Son mode de calcul dépend du système légal de retraites actif. De ce fait, l’intérêt de cette opération peut être modifié ou supprimé à tout moment par une nouvelle réforme ou une évolution de carrière.

Quelle est la rentabilité du rachat de trimestres ?

La rentabilité du rachat de trimestres retraite dépend du montant de la complémentaire retraite. En effet, cette opération est plus intéressante lorsque votre complémentaire constitue une proportion significative de votre pension. En clair, plus votre taux marginal d’imposition est élevé (41 ou 45%), plus le rachat est avantageux. C’est notamment le cas des cadres supérieures en entreprise, des commerçants, mais aussi des professions libérales. Votre pension complémentaire peut rapidement augmenter grâce à l’obtention d’une retraite à taux plein de cotisations dans le régime de base, la déduction de l’impôt du montant du rachat de trimestre de vos revenus taxables et l’annulation de la décote.

Quelles sont les modalités de paiement ?

Les modalités de paiement varient en fonction du nombre de trimestres rachetés. Pour le rachat d’un trimestre retraite, le paiement se fait comptant. Par contre, pour le rachat de deux à huit trimestres retraite, vous pouvez demander à échelonner le règlement sur un à trois ans. Aussi, à partir d’un rachat de neuf trimestres, le paiement peut s’échelonner sur 1, 3 ou 5 ans.

Il faut préciser que si vous avez une carrière de fonctionnaire, les modalités de paiement vont être différentes. Si vous avez racheté :

  • 1 seul trimestre : le paiement se fait comptant ;
  • 2 à 4 trimestres : le paiement peut être échelonné sur trois ans au maximum ;
  • 5 à 8 trimestres : l’échelonnement peut se faire sur cinq ans maximum ;
  • 9 à 12 trimestres : le paiement peut être échelonné sur 7 ans au maximum.

Avant de vous lancer dans des démarches de rachat de trimestres de retraite, le mieux est de consulter un cabinet de conseil retraite pour une évaluation personnalisée. Ces spécialistes peuvent vous aider à prendre de bonnes décisions pour améliorer votre retraite.