Comment comparer une assurance vie ?

14

L’assurance vie est l’enveloppe fiscale la plus populaire parmi les Français, avec environ 1 700 milliards d’euros en vente ! La grande variété d’investissements qu’il permet, sa flexibilité et sa fiscalité avantageuse en font un investissement idéal pour construire une épargne à long terme et faire croître le capital. Mais face aux centaines d’offres existantes et aux contrats 2.0 offerts par les fintechs, il n’est pas facile de se retrouver là-bas. Afin de vous faciliter la tâche et après avoir étudié une cinquantaine de contrats, nous sélectionnons pour vous ceux qui nous semblent les plus intéressants !

A lire aussi : Quels sont les droits des aidants ?

Les meilleurs contrats en gestion libre

A voir aussi : Quels sont les aides pour le chauffage ?

Distributeur

Assureur

Oh, Perf. Euros 2019

Points forts

Informations

1

Spirica

1,65%

Fonds en euros — 0 honoraires — UA diversifiée

Apprendre plus

2

Surfutur

1,6%

Euros Funds — 0 taux — 180 AU — sans restriction

En savoir plus

3

****2

Vie suisse

1,3 % à 2,8%

Fonds Euros — 0 taux — 915 AU — sans restriction

En savoir plus

4

Apicil

( *)

OPCVM — Conseils personnalisés

En savoir plus

( *) Assurance vie 100 % UC, dont les performances varient de 5 % à 12 % par an. Les performances passées ne nuisent pas aux performances futures

Les meilleurs contrats de gestion des mandats

Distributeur

Assureur

Oh, Perf. Dynamique 2019

points de suture fort

Informations

1

Surfutur

9%

FNB — Taux 0 — Performance

En savoir plus

2

Generali

14%

Gestion multi-projets — FNB — 0 Frais — Protection progressive

En savoir plus

Comment choisir et gérer votre contrat d’assurance-vie ?

Il est important de noter qu’un contrat d’assurance-vie n’est pas transférable  ! En d’autres termes, si vous voulez modifier votre contrat, vous devrez le fermer… au risque de perdre les avantages fiscaux liés à votre ancienneté. Par conséquent, il est important de choisir consciencieusement. Voici 5 points que vous devrez vérifier avant d’attribuer un contrat :

1/Assurer la qualité des supports offerts

Un moyen simple d’assurer la qualité d’un contrat est de jeter un oeil sur les retours de vos fonds en euros. Le rendement moyen pour 2018 était d’environ 1,4%, mais certains fonds dépassent 3% ! Consultez notre article sur les meilleurs fonds en euros disponibles en 2019.

Pour les contrats multimédias, assurez-vous qu’ils offrent un nombre suffisant d’unités de compte afin que vous puissiez diversifier votre portefeuille correctement. L’OPCVM le plus commun est l’OPCVM, mais certains assureurs donnent accès aux ETF (les fameux « trackers » qui reproduisent la performance d’un indice) et SCPI (fonds immobiliers).

N’ hésitez pas à faire une recherche de CPU différente pour valider sa qualité ! Des sites comme Morningstar analysent les différents fonds d’investissement et leur donnent une note basée sur leur performance et leur qualité.

2/ Opter pour un contrat de réduction

Notre conseil est d’abord d’éviter les contrats avec frais d’entrée et ( qui peut parfois augmenter jusqu’à 5% !). Il s’agit d’une pratique courante visant à payer le distributeur pour le contrat. Aujourd’hui, avec l’augmentation des contrats en ligne, signez directement et évitez ces frais ! Bien sûr, nous n’avons pas sélectionné de contrats avec de tels frais !

Les coûts de gestion sont, bien entendu, un critère à prendre en compte. En effet, l’assureur qui gère votre contrat annuellement déduit un pourcentage du montant, qu’il soit placé dans un fonds en euros ou en UC. Les taux des fonds en euros sont d’environ 0,6% par an , tandis que lesfrais de gestion des UC sont légèrement plus élevés, autour de 0,85% par an.

Attention, si vous choisissez un contrat multi-support avec l’ambition de le faire évoluer au fil du temps, sachez que l’arbitrage que vous effectuerez (relocalisation de vos actifs entre différents fonds UC et euros) peut générer des frais d’arbitrage ! Si vous avez l’intention de être actif, alors il est préférable de préférer un contrat qui ne prévoit pas de frais d’arbitrage.

3/ Méfiez-vous des restrictions contractuelles

Si vous êtes allergique aux risques, jetez un oeil aux termes et conditions de l’assureur ! Certains peuvent forcer les économies à allouer une partie de leurs paiements à la CPU (partie qui ne sera pas garantie). Cela peut représenter jusqu’à 50% des versements ! De telles restrictions sont souvent rencontrées lors de l’investissement de fonds opportunistes et de fonds immobiliers en euros, qui ont des revenus plus élevés que les fonds traditionnels en euros, mais limitent leur collecte.

4/ Gestion des mandats ou gestion libre

Vous pouvez choisir de gérer votre propre contrat (gestion libre) ou déléguer cette tâche à un professionnel (gestion sous mandat ou délégué).

Si vous ne voulez pas prendre de risques en investissant 100% de votre capital (ou presque) dans des fonds en euros, alors il est inutile de faire confiance votre gestion à un professionnel parce qu’il n’y a rien à gérer (vous paieriez des frais pour rien).

La question se pose davantage pour les profils « modérés » à « agressifs » qui investissent tout ou partie de leur portefeuille en CPU. Que ce soit la répartition initiale du portefeuille, ainsi que son suivi au fil du temps, la contribution d’un professionnel peut être notoire. Surtout si votre éducation financière et/ou votre intérêt pour ces questions est faible.

5/ Diversifiez vos unités de compte

Si vous investissez tout ou partie de votre portefeuille dans des CPU pour augmenter votre rendement, prenez le temps de choisir la bonne chose. Recherchez sur Internet des informations CPU (gestionnaires, historique des performances, etc.) et distribuez vos ressources sur différents supports. Diversifier à la fois la catégorie de produits (redevances, stocks, hybrides, SCPI) et les zones géographiques (Europe, États-Unis, émergents, etc.).

Par exemple, vous pouvez choisissent de placer 10 % dans un fonds de capital mondial, 20 % dans un fonds d’honoraires (obligations) et 10 % sur un IPC. Au lieu de cela, évitez de placer 100% de votre UC dans un fonds investissant exclusivement dans des actions françaises, ce qui vous rendrait très dépendant de l’économie française.

Vous pouvez également recourir à la direction sous mandat pour laisser la subvention à un professionnel ! Tout ce que vous devez faire est de choisir un profil de risque et le gestionnaire fera le reste.

****6

Quelle est la valeur de l’assurance-vie en ligne ?

Les contrats d’assurance-vie en ligne sont presque identiques aux contrats conventionnels d’assurance-vie :

  • Les assureurs qui gèrent et sécurisent ces contrats sont les mêmes :Generali (l’un des plus grands assureurs au monde),Suravenir (assureur appartenant au groupe Crédit Mutuel Arkea) ouSpirica (filiale du groupe Crédit Agricole) ;
  • Un vous donne droit aux mêmes avantages et garanties qu’un contrat conventionnel. Par conséquent, l’abonnement à Internet n’entraîne pas de risques supplémentaires ;
  • Offrir des contrats d’assurance vie en ligne autant de soutien (fonds en euros et unités de compte), voire plus, que les contrats conventionnels.

Alors, quelle est la différence entre l’assurance vie en ligne et l’assurance vie classique ?

  • assurance vie en ligne est gratuite L’ , c’est-à-dire qu’ils n’appliquent pas de frais d’enveloppe : pas de frais d’ouverture ou de clôture du contrat, ni pour l’arbitrage ni même pour les paiements… seuls les frais de gestion sur le fonds euro et les unités de compte, qui sont facturés par l’assureur quel que soit le type de contrat ( en ligne ou conventionnel), généralement autour de 0,2% /an ;
  • assurance vie en ligne est distribuée par les institutions en ligne L’ . Il faut se rappeler que l’assurance vie n’est jamais distribuée par les assureurs, mais par des distributeurs autorisés (généralement des banques). Par exemple, un contrat Boursorama Life sera distribué par Boursorama Bank et géré par l’assureur Generali. Les contrats en ligne sont distribués par des banques en ligne ou des distributeurs spécialisés, qui ne facturent pas de frais !
  • L’ assurance vie en ligne est entièrement gérée par Internet (ouverture, fermeture, gestion, etc.). En cas de problème, vous pouvez contacter un service d’assistance par téléphone ou e-mail.

Quelle assurance vie choisir ?

Nous sélectionnons pour vous les meilleurs contrats en gestion ouverte et mandatée. Découvrez nos comparaisons dédiées pour plus de détails.

Nos critères de sélection des contrats

Face à la multiplicité des contrats d’assurance-vie existants, les comparer peut s’avérer compliqué et prendre beaucoup de temps. Donc, nous étudions plus de 50 contrats afin de sélectionner ceux que nous considérons les plus intéressants. Les critères que nous choisissons sont les suivants :

  • Mise en œuvre des fonds en euros
  • Réduction des frais de gestion
  • Unités de compte suffisamment diversifiées
  • Solutions pratiques de signature en ligne et interfaces de suivi des contrats

Nous avons fait cette sélection dans les contrats à la fois en gestion ouverte et mandatée, ce qui nous donne une double sélection.

La meilleure assurance vie en gestion ouverte

la suite

la suite

détaillé

de gamme

Faits saillants Offre promotionnelle En savoir plus Avis détaillés

350€

jusqu’au 28 février 2021

Lire

Avis détaillé

– Frais de gestion – Gestion managée

même

lire plus

Attention détaillée

– Fonds immobilier Euro – Diversité du processeur

****10 Aucune restriction

150€

jusqu’au 28 février 2021

Lire

Avis

Fonds Euro – Frais de gestion –

En savoir plus d’

information

– Frais de gestion – Gestion gérée

En savoir plus d’

avis détaillés

– Conseils personnalisés – Arrière-plan haut

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrats d’assurance-vie en gestion ouverte ? Découvrez notre comparaison des meilleurs contrats en gestion libre !

Meilleure assurance vie gérée

la suite

la suite

la suite

en

Faits saillants Offre promotionnelle En savoir plus Commentaires détaillés

350€

jusqu’au 28 février 2021

Lire

Avis détaillé

– Gestion efficace – Numéro de CPU – Frais de gestion

3 mois

de frais de gestion offerts

En savoir plus

Avis détaillé

– Gestion personnalisée de plusieurs projets – Frais de gestion – Sécurité progressive

****15

400€

jusqu’au 28 février 2021

Lire

Avis détaillé

– Gestion gérée efficace en 2019 – Nombre de UC

Lire

Avertissement détaillé

– Gestion efficace – Frais de gestion – Numéro de CPU – Condition d’entrée

150€

jusqu’au 28 février 2021

En savoir plus

Commentaires détaillés

– Gestion efficace – Numéro de CPU – Frais de gestion

jusqu’

Lire la plus

Avis détaillé

– Fonds immobilier Euro – Diversité des fonds

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrats délégués d’assurance-vie ? Découvrez notre comparaison des meilleurs contrats !

FAQ

Quelle banque offre la meilleure assurance vie ?

Nous vous recommandons de nous tourner vers les banques en ligne, qui offrent généralement les produits d’épargne les moins chers sur le marché. Les exemples incluent Boursorama, Fortuneo ou ENG.

quelle heure pour ouvrir une police d’assurance-vie ? À

Il est recommandé qu’un contrat soit ouvert le plus rapide que possible, de sorte que vous pouvez atteindre 8 ans de service. Rappelez-vous qu’après 8 ans, vous bénéficiez d’un avantage fiscal par rapport aux intérêts et aux gains en capital réalisés. Cependant, prenez le temps de choisir votre contrat correctement, car il ne sera pas transférable.