Obsèques : comment réduire les frais ?

1583

Il est normal que les familles pensent à offrir à leur défunt les obsèques les plus dignes possibles. Il y a un certain seuil de dignité qu’il faut à tout prix ne pas dépasser. Mais cette ligne est très relative, les compromis à faire dépendent de chaque famille. Il n’est pas si difficile de faire des économies sur le coût des obsèques.

Et si vous anticipiez vos obsèques ?

Lire également : Injection de toxine botulique pour homme : Comment ça marche ?

Le moyen le plus sûr d’avoir un départ digne de ce nom et respectant vos dernières volontés dans les moindres détails. Même si nul ne connaît le jour exact de son ultime voyage, ce genre d’anticipation permet de faciliter grandement les choses. Submergée par le chagrin et le choc d’une grande perte, la famille du défunt peut compter sur un accompagnement personnalisé.

Selon les modalités du contrat obsèques, tout ce qui concerne les démarches à effectuer et le personnel à y dédier est déjà prévu. Un contrat obsèques permet également de mettre de côté un budget défini à l’avance. Ce qui allègera encore plus les familles et diminuera les charges qu’elles doivent supporter. Elles pourront se concentrer plus facilement sur leur deuil.

A voir aussi : Jardinage pour seniors : des services sur mesure pour un jardin fleuri et accessible

Faire appel à une entreprise d’obsèques low-cost

Cela fait déjà une dizaine d’années que les pompes funèbres low cost, discount ou pas chères connaissent un certain succès. Crise économique et changement culturel obligent, offrir des obsèques pas chères ne revêt en rien un caractère péjoratif. Le site https://www.ecoplusfuneraire.com/ explique comment il est possible de réduire le prix tout en préservant la dignité du défunt.

Le coût des obsèques classiques s’élève actuellement à plus de 3 500 euros en moyenne. C’est un prix qui n’est pas à la portée de tout le monde. L’idée est alors de réduire ce coût en baissant un peu les curseurs de qualité de certains services et prestations. Il est par exemple possible de limiter le nombre de porteurs à 4. Pour du cercueil qui va être brûlé, inutile de prévoir un budget de 1 000 euros.

Il est également possible de faire des économies sur les cérémonies à dédier au défunt. Une exposition avec un cercueil d’apparat n’est pas une nécessité absolue. De même, la famille du défunt n’est pas obligée de faire des publications nécrologiques coûteuses. Dans les obsèques low-cost, tout est question de compromis. En matière de marbrerie, il est très facile de trouver des monuments funéraires en granit de haute qualité et aux belles finitions.

Optimiser les choix de cercueil et d’urne : comment économiser ?

Dans les obsèques, vous devez choisir des cercueils qui coûtent moins cher car ils sont composés de bois brut plutôt que de bois précieux.

Pour ceux qui optent pour la crémation, il existe aussi des alternatives économiques pour choisir un cercueil ou une urne funéraire. Le choix se limite à la fois sur le matériau utilisé (bois mélaminé, aggloméré) mais aussi sur la finition esthétique (vernie ou non).

Les tarifs varient selon les modèles et matériaux employés. Pour être sûr d’obtenir un produit correspondant aux attentes tout en ayant un budget serré, il peut être judicieux de se tourner vers une entreprise spécialisée dans l’organisation d’obsèques low-cost comme Eco Plus Funéraire (https://www.ecoplusfuneraire.com/). Cette dernière propose plusieurs types de services avec différents niveaux de prestations.

Il faut noter qu’en France, toute personne a le droit légal d’acheter son propre cercueil. Si vous voulez préparer vos obsèques à l’avance et éviter ainsi que votre famille s’inquiète du coût après votre décès, acheter dès maintenant votre propre boîte mortuaire peut faire baisser la facture finale. Notez toutefois que cette option implique de s’acquitter immédiatement du coût total.

Pour le choix d’une urne funéraire pour les cendres du défunt, les prix sont beaucoup plus abordables que pour un cercueil. Il est possible de trouver des modèles simples à partir de 50 euros dans certains magasins spécialisés ou sur Internet. L’utilisation d’un contenant biodégradable peut aussi réduire significativement le coût final sans impacter l’esthétisme et la qualité.

Les aides financières pour les frais d’obsèques : comment en bénéficier ?

Organiser des obsèques peut coûter cher et représenter un véritable budget pour de nombreuses familles. Pour alléger le poids financier, il est possible de bénéficier d’aides financières sous certaines conditions.

La Sécurité sociale prévoit ainsi une aide aux frais funéraires en cas de décès d’un assuré social ou d’une personne à sa charge. Cette aide s’élève à 800 euros pour les personnes ayant droit au régime général et jusqu’à 3 402 euros pour les personnes relevant du régime agricole.

Les caisses de retraite peuvent aussi accorder des aides complémentaires en fonction du montant des pensions perçues par le défunt, avec une moyenne autour de 1 100 €. Les mutuelles et assurances proposent quant à elles souvent une assistance décès qui peut prendre en charge tout ou partie des frais selon la formule choisie lors de la souscription du contrat.

Si l’assurance-vie fait partie intégrante du patrimoine privé dans la plupart des foyers français, elle permet aussi aux héritiers/bénéficiaires désignés (à condition qu’il y ait suffisamment d’argent sur le compte) de financer entièrement ou partiellement les obsèques sans avoir recours au reste du patrimoine familial.

Il faut noter que ces divers dispositifs font intervenir un délai plus ou moins long avant attribution effective afin de vérifier la prise en compte dans chaque cas particulier. C’est pourquoi nous conseillons vivement aux proches concernés par l’organisation d’un enterrement, notamment lorsque celui-ci doit être rapide, de se renseigner rapidement sur les démarches à suivre pour bénéficier de ces aides.

Comment réduire les frais de transport du corps du défunt ?

Le transport du corps du défunt est une étape incontournable lors de l’organisation des obsèques. Les frais associés à cette démarche peuvent rapidement s’avérer élevés.

Pour réduire ces coûts, vous devez disposer d’un véhicule adapté et conforme aux normes sanitaires en vigueur ainsi que d’un permis de conduire adéquat (le transport de corps étant très réglementé).

Dans le cas où un professionnel doit être sollicité pour assurer le transport du défunt vers le lieu des obsèques, différentes solutions existent aussi pour réduire les frais. Vous devez vous renseigner auprès des fournisseurs funéraires locaux afin d’évaluer les possibilités offertes par leur flotte spécialisée dans l’élimination respectueuse. Dans certains cas rares mais possibles, la demande d’être inhumé dans une commune voisine peut également être envisagée pour réduire les coûts.

Les astuces pour limiter les coûts liés aux fleurs et aux faire-part de décès

La gestion financière d’un décès est souvent une tâche difficile en raison des coûts élevés liés aux différents frais funéraires. Parmi ces frais, on peut citer les fleurs et les faire-part de décès.

Les fleurs sont essentielles pour honorer la mémoire du défunt. Elles peuvent aussi être coûteuses. Pour économiser sur ce poste de dépense important, il est recommandé d’opter pour des bouquets plus simples ou encore de commander en gros auprès d’un fournisseur local.

Quant aux faire-part de décès, ils permettent aux proches et amis du défunt d’être informés de son départ. Il est possible aujourd’hui de créer soi-même le faire-part via un logiciel spécialisé, en utilisant notamment des modèles préexistants disponibles gratuitement en ligne.

Dans certains cas particuliers, comme lorsque le défunt était membre d’une association caritative ou professionnelle reconnue par l’État français (par exemple : avocats), il est possible que cette dernière prenne partiellement ou entièrement en charge les frais afférents. Vous pouvez donc vous renseigner auprès des différentes organisations connexes afin de bénéficier au mieux des aides potentielles existantes pour réduire significativement votre facture globale. Il convient de prendre en compte l’ensemble des frais à acquitter pour l’intégralité du processus funéraire.