Rester vigilent face aux ondes

141

Compteurs Linky, appareils électroménagers connectés, téléphone portable, micro-ondes… Dans notre quotidien, on utilise plusieurs appareils qui sont reliés aux ondes et fréquences. Mais comme il vaut mieux prévenir que guérir, voici des précautions à prendre !

 

Lire également : Quels sont les niveaux d'autonomie de la grille AGGIR ?

Les objets connectés : Une popularité accrue

Téléphones portables, TV, compteurs, micro-ondes, PC… Dans notre maison, il y a plusieurs objets connectés. Et avec la domotique, on peut tout gérer de la lumière au chauffage.

Pourtant comme ces objets marchent avec le Bluetooth ou le Wi-Fi, les rayonnements électromagnétiques sont partout. Une omniprésence d’onde électromagnétique risque d’aboutir à une pollution. Comme nous n’avons pas de données précises sur leur impact, il vaut mieux opter pour la précaution.

A lire aussi : Netsoins : se connecter à l’espace

Nos conseils pour se protéger d’une forte exposition aux ondes

La majorité des ménages disposent d’internet. Le rayonnement domestique est donc partout vis nos téléphones et les autres appareils connectés. Si les personnes atteintes d’hypersensibilité sont les plus à risque, le principe de précaution prévaut pour éviter:

  • Les tumeurs,
  • Les maux de tête, ou encore
  • Les effets cancérogènes !

Patch anti onde portable : Un dispositif qui capte la pollution électromagnétique

Afin de protéger des effets néfastes des ondes électromagnétiques sur le corps humain, l’usage d’un patch anti onde portable est une excellente solution. Ce dispositif anti ondes émises va se mettre au dos de tout téléphone mobile. Lorsque vous téléphonez, il va capter les ondes émises, vous protégeant ainsi des effets sanitaires et épidémiologiques. Accessible à moindre coût, il s’adapte à tous les modèles de smartphone, est petit et discret. Voir cet article pour en savoir plus sur le patch anti onde portable.

Garder ses distances avec les ondes Wifi

Si vous n’utilisez pas un ordinateur fixe, vous pouvez utiliser un câble réseau afin de connecter le PC au modem.

Surtout, l’Anfr ou l’Agence nationale des fréquences, recommande de désactiver le Wi-Fi la nuit. Il est même conseillé de garder une distance de sécurité de 1.50 m au moins. Surtout évitez de mettre la box à hauteur de la tête.

Enfin, au moment de téléphoner, il est conseillé de réduire la durée de ses appels surtout en situation Wi-Fi.

L’exposition au rayonnement électromagnétique

Les téléphones mobiles constituent le principal mode d’exposition aux ondes, surtout avec le déploiement de la 5G. Lors de l’achat de portables, vous pouvez donc vous renseigner sur le débit d’absorption spécifique ou DAS. Dans le secteur de la téléphonie, il ne doit pas dépasser 2 W/kg au niveau de la tête et du tronc.

Surtout, il faut éviter de porter son portable à proximité du cœur, et à côté des aisselles, des parties génitales ou des ondes.

Le rayonnement est d’autant plus important si vous êtes dans une zone captant mal le réseau. Dans les zones de faible réception, en bus ou en train, le téléphone est alors poussé à son maximum. De façon générale, il est recommandé de téléphoner à côté d’une fenêtre.